Eteint à l’état sauvage, le Dromadaire est un véritable « vaisseaux du désert » capable de perdre jusqu’à 40 % de son poids si l’eau et la nourriture se font rares. Son unique bosse, qui le distingue de son cousin le Chameau, contient des réserves de graisses qu’il retransforme en eau selon les besoins.

MODE DE VIE 

Le Dromadaire vit en petits groupes de plusieurs femelles accompagnés de leurs petits et sous la domination d’un mâle adulte. Ce ruminant parfaitement adapté aux milieux désertiques peut survivre quinze jours sans eau s’il est au repos, se contentant du peu d’eau contenue dans sa nourriture. En revanche, lorsqu’il trouve un point d’eau, il est capable d’avaler près de 100 l en à peine dix minutes ! Extrêmement endurant, il est utilisé pour l'agriculture, le transport et le commerce caravanier, pouvant parcourir alors plus de 160 km par jour.

FICHE D'IDENTITÉ DE L'ESPÈCE

- Longueur totale : 2,20 à 3,40 m
- Longueur de la queue : 50 cm
- Poids : 450 - 700 kg
- Gestation : 12 mois et demi  // Portée : 1 petit tous les 2 ans
- Maturité sexuelle : 5 ans // Sevrage : 1 ou 2 ans
- Longévité : 40 ans

CONSERVATION 

Menaces : aucune.
Statut de protection : espèce domestique.
La seule population sauvage est issue d’animaux introduits au cœur de l’Australie au XIXème siècle!

LE SAVIEZ-VOUS ?

Le dromadaire est capable de fermer hermétiquement ses narines pour éviter de respirer des grains de sable tandis que ses yeux sont protégés par de très longs cils. Il peut faire varier sa température corporelle de 34 à 40°C pour s’adapter aux conditions extrêmes du désert et limiter les déperditions d’eau due à la transpiration.

  • Classe

    Classe

    Mammifères

  • Habitat

    Habitat

    Etendues désertiques et steppes arides

  • Alimentation

    Alimentation

    Herbivore : herbes, feuilles, fruits (dattes), plantes variées y compris salées ou épineuses. Ne dédaigne pas parfois les carcasses desséchées.


Menaces

Dépaysement immédiat

Achetez vos billets dès maintenant