Une cohabitation sud-américaine riche

Parce que le bien-être animal est au coeur de nos préoccupations, nous vous partageons un nouvel espace animalier : la volière sud-américaine ! 

Cette structure inédite de 1000 m2 accueille quatre espèces originaires d’Amérique du Sud, parmi lesquelles : les fourmiliers et les saïmiris déjà présents au parc, ainsi que deux nouvelles espèces : les ibis rouges et les maras. Les tatous à six bandes bénéficieront également d’un nouvel espace intérieur et extérieur adjacent à la volière.
Cette riche cohabitation a été entièrement pensée en faveur du bien-être des pensionnaires du Zoo. Elle apportera aussi un réel intérêt pédagogique pour les visiteurs du parc, tout en les sensibilisant aux enjeux de conservation des espèces.

Le bien-être animal au coeur de ce nouvel espace

Dans un objectif d’amélioration constante du confort de ses pensionnaires, le Zoo de La Flèche donne une nouvelle dimension à l’une des parties historiques du parc à l’ancien emplacement de la grotte aux chauves-souris. Cette structure inédite, reliée en coulisses à la pampa argentine, associe plusieurs bâtiments ainsi qu’un espace extérieur. Dès le début du projet de volière sud-américaine, les équipes du parc ont souhaité mettre l’accent sur les priorités suivantes : a méliorer l’habitat des animaux par l’aménagement de nouveaux espaces et respecter et reproduire les modes de vie en milieu naturel. 

 

Le groupe des 12 saïmiris ainsi que les tatous vont pouvoir être relogés au sein de ce nouvel espace. Pour les fourmiliers déjà présents dans la pampa argentine, ce deuxième espace va permettre au mâle et à la femelle d’évoluer séparément suite à l’arrivée du petit fourmilier le mois dernier, comme c’est le cas en milieu naturel. Les ibis rouges et les maras ont intégrés il y a quelques jours la nouvelle volière du Zoo de La Flèche. A terme, la structure est destinée à accueillir une espèce de primates supplémentaire, les capucins à poitrine jaune, qui cohabiteront avec les autres habitants de la volière.

 

Au total, ce ne sont ainsi pas moins de 23 individus qui évolueront au sein de ce nouvel espace.

(copie 1)

Le volière sud-américaine c'est …

0

espèces à découvrir dans une cohabitation riche (saïmirs, ibis rouge, grand fourmilier et maras)

0

espèces soutenues par des programmes de conservation : le saïmiri et le grand fourmilier

0

m2 de volière végétalisés et 1 espace extérieur pour les tatous à six bandes

0

mètres de haut

Une cohabitation riche et variée

La cohabitation est l’essence même de ce projet de volière sud-américaine, avec une ambition principale : la stimulation positive des animaux du parc. Nous avons ainsi mis l’accent sur le caractère pédagogique d’une telle installation, qui permet de voir évoluer, ensemble, des espèces originaires d’un même continent. Aussi, nous avons souhaité favoriser une cohérence géographique globale dans le parcours de visite. La volière sud-américaine est donc idéalement implantée entre la pampa argentine, les ocelots, les panthères noires et les tamarins lions.

Une nouvelle volière qui accompagne les enjeux de conservation des espèces

Parmi les espèces présentes dans la volière sud-américaine, trois sont répertoriées « En danger » et « Quasi-menacée » sur la liste rouge de l’IUCN (inventaire mondial de l’état de conservation global des espèces végétales et animales) : le grand fourmilier, le saïmiri et le mara. Cette nouvelle zone est également l’occasion, pour notre parc, de prendre la parole sur les enjeux de conservation en milieu naturel. Deux expositions pédagogiques viendront sensibiliser les visiteurs sur :

  • Le programme de conservation des tatous géants soutenu par l’AFDPZ (Association Française Des Parcs Zoologiques) et notre parc

  • La mobilisation de l’association Zoo de La Flèche For Nature et de la communauté du parc contre les incendies au Pantanal l’année dernière

Dépaysement immédiat

Achetez vos billets dès maintenant
et venez les rencontrer !